ENGLISH

The photographic series « Persian Blue Gardens of the sun » by Henry Clarke, Vogue 1969

In December 1969, the fashion magazine Vogue publishes a wonderful series of photographs taken by Henry Clarke, the famous American fashion photographer. In this series, he photographs fashion under the Iranian sun, in majestic settings full of history. The models and actresses Marisa Berenson, Lauren Hutton and Cynthia Korman are the big stars posing in ancient …

ENGLISH

Hassan Hajjaj, the master of Moroccan Pop Art

The omnipresence of flashy colours, kitsch prints and cans lined up in Hassan Hajjaj’s photos earned him the following nickname of « the master of Moroccan pop art ». Settled in London since the seventies, the artist is influenced both by his North African heritage and the underground culture of the English capital. His artistic universe builds …

Livres

Book #3

Un de nos livres favoris : « Désorientale » par l’auteur franco-iranienne Negar Djavadi, publié en 2016. « But the truth of memory is strange, isn’t it ? Our memories select, eliminate, exaggerate, minimize, glorify, denigrate. They create their own versions of events and serve up their own reality. Disparate, but cohesive. Imperfect yet sincere. »

Civilisation Photographie

La série photographique « Persian Blue Gardens of the sun » par Henry Clarke, Vogue 1969

En décembre 1969, le magazine de mode Vogue publie une série merveilleuse de photographies réalisées par Henry Clarke, le célèbre photographe de mode américain. Dans cette série, il photographie la mode sous le soleil de l’Iran, dans des décors majestueux et chargés d’histoire. Les modèles et actrices Marisa Berenson, Lauren Hutton, ainsi que Cynthia Korman sont …

Livres

Book #2

The Scar of David / Les matins de Jenine Susan Abulhawa, 2006. « The land and everything on it can be taken away, but no one can take away your knowledge or the degrees you earn. »

Photographie

Hassan Hajjaj, le maître du Pop art marocain

L’omniprésence de couleurs flashy, d’imprimés kitsch et de boîtes de conserves alignées sur les photos de Hassan Hajjaj lui valent d’être surnommé le « maître du pop art marocain ». Installé à Londres depuis les années soixante-dix, l’artiste n’hésite pas à puiser à travers ses racines nord africaines ainsi que dans la culture underground de la capitale anglaise. Son univers …